Rashômon

Une adaptation théâtrale du film Rashômon d’Akira Kurosawa à l’Institut del Teatre de Barcelone.

Un meurtre a été commis dans la forêt. Au procès, quatre versions toutes aussi plausibles les unes que les autres se succèdent, rendant la vérité toujours plus fuyante. 

La pièce se déroule à l’entrée dévastée d’une ville en guerre qui a perdu ses repères moraux. Un brigand, un paysan et un prêtre évoquent un crime insoluble et devisent de la vérité et de la morale.

Nous avons pensé un espace en U encerclant le public, qui pose d’ors et déjà la mutiplicité des points de vue. Au-dessus, un toît en ruine circonscrit la porte où se déroule l’action. Les jeux d’ombres font alors apparaître tantôt la forêt du crime, tantôt le procès. Au fond, la pluie fait rage : cet espace est bien une limite dans laquelle sont enfermés les personnages, cette zone de non-droit que constitue la Porte Rashô, mais qui est aussi la zone trouble où prospère le conte.

Il s’agit d’un travail à huit mains effectué lors de mon séjour d’échange à l’Institut del teatre à Barcelone et montré au Théâtre Estudis avec les élèves d’interprétation de l’école. Nous avons sur ce projet effectué toutes les étapes de conception et de construction de la scénographie, costumes compris. Le maquillage a été fait en collaboration avec une école spécialisée.

Adaptation de Fay & Michael Kanin, à partir des contes de Rionosuke Akutagawa et du film «Rashômon» de Kurosawa.

Scénographie conçue et construite avec Jordi Rovira, Rocio Ahumada, Helena Torres

M-e-s Jodi Vila, avec Ivan Otaola, David Teixidó, Eric Balbàs, Mar Pawlowsky, Jèssica Pérez, Itziar Sánchez

  • Création

    Teatre Estudis

  • Date

    2013